Tomb Raider : le test

Il récolte les éloges, il collectionne les bonnes notes et empile les superlatifs… Impossible donc de passer à côté de ce Tomb Raider, qui s’impose naturellement comme LA star de ce premier trimestre, pourtant pas avare en -grosses- sorties. Oui, mais pas pour moi. Mettons donc les choses au clair d’entrée : cette « prequel rebootée » m’a profondément déçu. Une semaine après avoir bouclé l’aventure, je n’arrive toujours pas à surmonter l’immense désillusion qu’il m’a finalement procuré. Je l’ai pourtant trouvé pétri de qualités, techniquement irréprochable et constellé de bonnes idées. Pour autant est-ce suffisant pour en faire d’office un excellent jeu ?

La suite… Continue reading

Assassin’s Creed 3 : la Révolution ne sera pas vidéoludique

Mettons les choses au clair tout de suite: je suis un gros fan de la série. J’attends religieusement chaque épisode depuis que j’ai terminé le premier fin 2008 –  avec un peu de retard, oui je sais. J’ai même fait l’ignoble épisode PSP, je pense que cela prouve à quel point les aventures des ancêtres de Desmond me sont chères. Pourtant, l’article qui suit est… Assassin. Après 3 années et autant de volets passés en compagnie d’Ezio, durant la Renaissance italienne, il était tant de changer de lieu et d’époque. Annoncé en grande pompes comme le plus ambitieux de tous, ayant nécessité plusieurs années de développement et une équipe pharaonique, AC3 devait redonner un souffle nouveau à la saga et repenser les bases du genre. J’étais vraiment très enthousiaste, en croyant naïvement que les développeurs avaient cerné les limites de leur franchise et souhaitaient réellement l’emmener plus loin avec ce nouveau volet. Bref, sur le papier, cela devait être une vraie… Révolution. Quelques mois après l’avoir bouclé, à froid, j’ai pourtant le sentiment d’avoir assisté à un simple remaniement ministériel.

Cet article est susceptible de comporter de légers spoilers.  Continue reading

Dishonored : les raisons d’un succès

Annoncé sobrement à l’été 2011 par Bethesda, suite au rachat des lyonnais d’Arkane Studio, Dishonored s’était fait discret comme son héros jusqu’à sa mise en rayon à l’automne dernier. Pas mal de nouvelles IP s’étant cassées les dents sur cette génération, on ne donnait pas cher de la peau de Dishonored, surtout que pointer le bout de son nez en même temps que le gros des titres AAA est archi risqué. 4 mois et des tas de récompenses plus tard, les créateurs du jeu affichent pourtant de grands sourires, et viennent même de déclarer, suite aux bonnes ventes qui ont pulvérisé leurs prédictions les plus optimistes, que Dishonored ne serait pas un one shot mais le premier volet de ce qu’il faudrait désormais qualifier de franchise. Rien que ça. A l’heure où les prises de risques se font de plus en plus rares et où seules les suites reçoivent les faveurs des éditeurs, le succès de Dishonored, sur lequel peu de monde aurait misé, arrive à point nommé. Il fait même un bien fou : oui, on peut encore réussir aujourd’hui avec un jeu original et différent.

Continue reading

Rétro 2012 : Test de Max Payne 3 (Xbox 360, Playstation 3, Pc – par Rockstar)

Encore une licence que je découvre sur cette génération, ça commence à faire beaucoup. Oui, les remix HD servent au moins à quelqu’un, maintenant vous le savez. Mais avec Max Payne, j’ai la chance de tomber sur une saga où l’histoire peut tenir sur un coin de nappe, ainsi point besoin d’aller m’emmerder sur Wikipédia en anglais pour mémoriser les évènements des épisodes précédents, je n’ai qu’à lancer mon jeu et jouer ! Et comme d’habitude avec Rockstar, le trip va être haut en couleurs. Narration percutante, réalisation soignée, gameplay rôdé…les traditionnels atouts de l’éditeur s’accordent cette fois-ci avec caïpirinha, gangs des favelas et déesses en bikinis.

coverjpg

Samba ! Continue reading

Street Fighter X Tekken v.2013 : ça passe ou ça casse

Annoncé comme LE gros jeu baston de l’année, ce cross-over de deux des plus grosses franchises du genre avait toutes les cartes en main pour devenir une référence du genre. Râté. Moche, répétitif, et alourdi par des mécaniques inutiles, Capcom tentera dès cet hiver de sauver son bébé en le patchant de fond en comble. En attendant cet éventuel retuor en grâce, décryptage d’un naufrage.

Image

Continue reading